04sj3oye03
Foire aux questions
لا توجد أي ترجمة لهذا النص

1- Quelle structure est à l’origine du programme au Maroc? 

Ce programme international qui cible les écoliers, a été adopté par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, après avoir adhéré à la FEE en 2002.

Lancé par la FM6E en novembre 2006, en présence de représentant de la FEE (Fondation pour l’Education à l’Environnement), la phase pilote a concerné 8475 élèves dans 17 écoles, réparties sur 9 régions du Royaume.

2- Quels sont les pays qui développent Eco-Ecole ?

Eco-Ecole est un programme international développé dans une soixantaine de pays à travers le monde. Le réseau international des Eco-Ecoles comprend près de 32.156 établissements, répartis en Europe mais également en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud en plus d’une expérience pilote en Chine.

3- Quelles sont les modalités pour participer au programme ? 

Pour participer au programme, il suffit de consulter la rubrique 'Comment participer' du portail Eco-Ecoles.

4- Quelle est la durée d’engagement quand on s’inscrit au programme ? 

Les projets Eco-Ecole s'inscrivent dans la durée pour bénéficier aux générations d'élèves qui se succèdent. L'établissement scolaire adopte une démarche et des objectifs qui sont vécus comme un parcours par les élèves. La palette des thèmes proposés dans le programme Eco-Ecole est régulièrement alimentée par de nouvelles thématiques pour permettre aux participants de choisir chaque année celles qui semblent prioritaires par rapport à la situation de leur établissement. Les projets Eco-Ecole s’inscrivent donc dans le long terme et non pas dans une durée de vie limitée.

5- Quels sont les avantages de participer à Eco-Ecole ? 

En quelques mots, une démarche structurée qui a fait la preuve de sa valorisation de l’engagement des porteurs de projets par un label international, la mutualisation des bonnes pratiques, la possibilité d’échanger avec des centaines d’établissements scolaires au Maroc et des milliers dans près de 60 pays dans le future.

6- Faut-il traiter tous les thèmes en même temps ? 

L’idée est de retenir le thème qui suscite le plus d’intérêt chez les participants de l’établissement scolaire (enseignants, élèves, personnels administratif et technique…) ou pour lequel des partenaires ont déjà été identifiés. L'évaluation de la situation de l'école, de ses impacts sur l'environnement et de son éventuelle participation à des actions d'éducation au développement durable, centrée chaque année sur un thème, amène les acteurs et les partenaires de l'établissement scolaire à s'interroger sur des questions concrètes et sur leurs habitudes quotidiennes, pour trouver des solutions pragmatiques, faciles à mettre en oeuvre.

7- Toutes les classes et les professeurs doivent-ils prendre part au projet ? 

La démarche Eco-Ecole implique l’ensemble de la communauté éducative (personnels techniques, administratifs, enseignants…) et la majorité des classes. Il est indispensable que les élèves, placés au cœur de la démarche, prennent part activement à chacun des points de la méthodologie, notamment le Comité de suivi, le diagnostic, les décisions et la mise en œuvre des actions. La démarche s’étend ainsi à tout l’établissement, et progressivement à des partenaires extérieurs (élus, parents, représentants d’associations locales...).

8- En quoi consiste l’éco-code ? 

Il est conçu et développé par les élèves sous une forme artistique variée (affiche, chanson, poème, pièce de théâtre, vidéo…). L'idée est que les gestes éco-responsables auxquels se sont engagés les participants du projet, restent visibles les années suivantes. C’est un document en évolution, complété chaque année par un nouveau volet correspondant au thème de travail de l'année écoulée.

9- Doit-on envoyer régulièrement des rapports sur les actions menées dans le cadre du projet ? 

Deux rapports, sont à retourner à la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe durant l’année scolaire : une évaluation intermédiaire du projet au mois de janvier et le dossier de demande de labellisation au mois de mai.

10- Qu’apporte la labellisation Eco-Ecole ? 

L’obtention du Pavillon Vert permet de valoriser l’engagement des porteurs de projet et de concrétiser les efforts menés tout au long de l’année. Véritable source de motivation pour les participants.

Viser le label, c’est aussi respecter les échéances du programme et donc maintenir une dynamique dans le projet. L'obtention du label est matérialisée par la remise d’un diplôme et d'un drapeau à hisser dans l'enceinte de l’établissement.

11- Le Pavillon Vert est-il attribué de façon définitive ou renouvelable chaque année ? 

Le programme Eco-Ecole vise une amélioration progressive et permanente du lieu de vie de l'école, tant au niveau de sa gestion environnementale que de son implication dans des actions de développement durable, et ce par l'approfondissement des thématiques par ses acteurs et ses partenaires. Le principal critère de renouvellement annuel du label est donc le maintien d'une démarche active du comité de suivi et la mise en œuvre de la démarche pendant l'année scolaire écoulée sur un des thèmes prioritaires. Le Jury sera également sensible à l'envergure du comité de suivi, qui est appelé à réunir l’ensemble des participants et des partenaires de l’établissement.

 

Espace Eco-écoles